Les aéroports du monde testent l'usage de la biométrie
16 Jun 2019

Les aéroports du monde testent l'usage de la biométrie

De nos jours, la biométrie est de plus en plus présente dans les aéroports. Plusieurs passagers ont déjà eu l'occasion de tester cette technologie et la plupart en sont satisfaits. Vu tous les avantages que la biométrie peut apporter, plusieurs aéroports à travers le monde veulent la tester.

Allier sécurisation et satisfaction client

Satisfaire les clients en fluidifiant leur parcours et en évitant un long temps d'attente d'un côté, et renforcer la sécurité d'un autre côté, ce sont les objectifs des acteurs aéroportuaires. Plusieurs aéroports et compagnies aériennes du monde ont fait appel à la biométrie pour améliorer leurs services. C'est ainsi qu'en mars 2018, l'aéroport de Los Angeles a intégré un service d'enregistrement biométrique qui nécessite la reconnaissance faciale.

Ce même dispositif, encore en phase test, est aussi utilisé dans les aéroports de Boston et d'Atlanta. En France, le système Parafe a été mis en place depuis 2009. Grâce à l'utilisation des passeports biométriques, la reconnaissance faciale, le passage automatisé aux frontières extérieures est devenu aujourd'hui plus rapide. Aujourd'hui, ce système Parafe équipe les aéroports D'Orly, de Roissy et de Marseille.

En 2015, certains passagers de la compagnie aérienne Alaska Airlines pouvaient accéder aux salons affaires des aéroports grâce seulement à leurs empreintes digitales. Ils pouvaient ensuite embarquer sans devoir montrer ni carte d'embarquement ni passeport.

En 2018, Air France a elle aussi testé la Carte d'Accès à Bord Biométrique combinant le code-barres de la carte d'embarquement du passager et les données biométriques de son visage. Le voyageur n'a besoin d'aucun autre document pour embarquer. Mais dans cette technologie, c'est l'Australie qui semble de nos jours la plus performante. Pour entrer sur le territoire, le passager éligible scanne son passeport électronique, puis répond à quelques questions sur une borne dédiée. Il se rend ensuite à un Smart Gate pour une reconnaissance faciale, et c'est à peu près tout.

Qu'apporte la biométrie ?

Le nombre de voyageurs qui empruntent la voie aérienne augmente de plus en plus, et la sécurité dans les aéroports sera toujours un point à prendre en compte. L'utilisation de la biométrie est une solution pour gagner en sécurité et en fluidité, le but étant de contrôler les voyageurs en un rien de temps et sans faire d'erreur. Le recours à la biométrie pour l'identification du passager apporte des avantages non négligeables :

  • Parcours voyageur plus fluide, donc temps d'attente moins long, donc meilleure expérience voyageur
  • Réduction du risque d'erreur lors du contrôle de l'identité du passager
  • Augmentation des recettes des aéroports
  • Réduction des besoins en ressources humaines

Les documents biométriques, toujours d'actualité

Si dans leurs essais, certains aéroports ou compagnies tendent à réduire l'utilisation des documents tels que passeports ou visas biométriques, ils sont toujours exigés dans la plupart des aéroports et autres établissements. Le fait est que ces documents sont fiables, difficiles à reproduire et facilitent l'authentification de leur titulaire.

Les produits de Semlex, une société d'Albert Karaziwan, par exemple, sont dotés des éléments servant à mieux sécuriser le document. Ainsi, ces documents, encore bien utiles, ne disparaîtront pas de sitôt.