A quoi sert la biométrie dans les aéroports ?

A quoi sert la biométrie dans les aéroports ?

La biométrie permet de retrouver des criminels, de rentrer chez vous sans clé, d'accéder à un lieu spécifique et de déverrouiller votre ordinateur. Mais quelle est son utilité dans les aéroports ?

Qu'est-ce que la biométrie ?

Cette technologie utilise les caractéristiques physiques, biologiques ou comportementales d'une personne pour l'identifier. La biométrie ne se limite pas seulement aux empreintes digitales et à la reconnaissance faciale ? De nos jours, grâce à l'avancée de la technologie, le corps humain est devenu un vaste terrain qui peut servir comme mesure. Ainsi, cheveu, sang, urine, salive, façon de marcher, de signer ou de taper sur le clavier de l'ordinateur, tout cela peut être utilisé pour reconnaître quelqu'un.

Cette technologie ne cesse d'évoluer et est aujourd'hui plus performante. C'est pour cela que la biométrie est appliquée dans plusieurs domaines. Elle n'est plus seulement réservée aux forces de l'ordre et aux gouvernements, car son utilisation s'étend désormais aux civiles. Maintenant, les particuliers voient et utilisent cette technologie dans leur vie de tous les jours. Elle sécurise leur domicile, leur coffre-fort, leur Smartphone, les endroits spécifiques, elle leur permet d'effectuer des paiements, et plusieurs autres choses encore. Les aéroports ont aussi bénéficié des prouesses de cette technologie.

La biométrie dans les aéroports

Les caractéristiques comme les empreintes digitales sont propres à chaque individu. Même si ce dernier vieillit, ses dermatoglyphes ne changent pas. La méthode utilisant les empreintes digitales est donc très fiable. La reconnaissance faciale permet d'identifier le passager grâce à la morphologie de son visage. Ces deux systèmes sont désormais utilisés dans les aéroports, ce qui avantage à la fois les acteurs aéroportuaires et les passagers. La biométrie permet de :

  • Renforcer la sécurité : avec la biométrie, il n'y a pas de risque d'oubli, de vol, de perte ou de copie de l'identité du passager. Les personnes malintentionnées seront donc vite démasquées.
  • Réduire la file et le temps d'attente : cette technologie facilite l'authentification du passager. Le contrôle de l'identité de ce dernier par le biais d'un sas Parafe se fait par exemple en une quinzaine de secondes. Il y a également les bornes d'enregistrement automatiques qui réduisent et représentent une réduction supplémentaire du temps d'attente du voyageur.
  • Réduire le besoin en ressources humaines : comme les systèmes d'identification sont automatisés, le besoin en main-d'œuvre est moindre.
  • Augmenter les recettes des aéroports et compagnie aériennes : les dépenses en personnel sont réduites, le voyageur gagne du temps, ce qui lui permet de faire des achats dans les boutiques duty free.

Le passeport biométrique

Ce document comporte une puce dans laquelle, photo, identité et empreintes digitales de son titulaire sont stockées. Mieux que le passeport électronique, le passeport biométrique est plus difficile à copier et à falsifier, car il comporte divers éléments qui le sécurisent. C'est grâce à ce document que vous pouvez bénéficier des dispositifs d'identification et d'embarquement dans les aéroports, et aussi voyager hors de l'espace Schengen.

Seules des sociétés spécialisées comme Semlex d'Albert Karaziwan peuvent produire de tels documents biométriques. Pour connaître les produits de cette entreprise, rendez-vous sur leur site https://www.semlex.expert/albert-karaziwan/.